Chirurgie esthétique du ventre : lipo-aspiration, mini-lift et plastie abdominale

LA CHIRURGIE DU VENTRE

Pour celles et ceux qui souhaitent retrouver un ventre plat, trois types d’interventions sont possibles.

La lipo-aspiration, une intervention légère, parfaite pour affiner un petit ventre rond.

Sous anesthésie locale, péridurale ou générale, le chirurgien pratique une petite incision qui ne laissera pas de cicatrice. Il introduit ensuite une canule destinée à aspirer la graisse excédentaire.

L’intervention dure une heure environ, nécessite une hospitalisation de 24 heures maximum et un repos de 4 à 8 jours. Le résultat définitif s’installe entre 3 et 6 mois. Le ventre dégonfle progressivement et les irrégularités éventuelles disparaissent.

Pour en savoir plus, cliquez sur
liposculpture.

Les bonnes indications
Ce sont les petits ventres ronds avec une peau bien ferme, pas du tout relâchée


Le mini-lift abdominal, si l’excès de gras est associé à un relâchement cutané, le chirurgien propose de retendre la peau.

Si la peau du ventre est distendue, le chirurgien proposera d’associer la lipo-aspiration à un mini lift abdominal.

Cette intervention se fait sous anesthésie générale.
Le praticien incise la peau sur quelques centimètres au niveau des poils pubiens afin de retirer l’excédent cutané.

Il ferme avec quelques points de suture qui seront retirés quelques jours plus tard. L’intervention exige 24 heures d’hospitalisation et une semaine de repos.

Les bonnes indications
Cette intervention donne de bons résultats lorsque la peau est légèrement fripée dans la partie de l’abdomen située sous le nombril et que la sangle abdominale est de bonne qualité. Ils sont plus décevants en ce qui concerne la région de l’estomac.

La plastie abdominale, souvent associée à la lipo-aspiration en cas d’excès de graisse, c’est l’intervention de choix pour réparer un ventre très abîmé.

Lorsque la peau est très fripée et que la sangle abdominale est distendue, il faut envisager une lipo-aspiration associée à une plastie abdominale, une intervention plus lourde qui permet de redessiner la taille, d’affiner la silhouette en agissant sur la paroi musculaire de l’abdomen.

L’intervention se fait sous anesthésie générale, se prolonge au moins 1 heure et doit être suivie de 24 heures d’hospitalisation et d’un repos de 3 à 4 semaines.
Le chirurgien pratique une incision au niveau des poils pubiens. Elle peut être verticale, horizontale, ou les deux associées ou bien encore elle suit le dessin d’un string.
Ensuite, il décolle la peau jusque sous les seins, retire la partie excédentaire et fait un véritable corset musculaire interne. Le ventre est littéralement re-lifté.

Les bonnes indications
Ce sont les ventres très abîmés, souvent par des grossesses, avec un excédent de peau, de graisse et une sangle abdominale relâchée.

 

Chirurgie de nez
Prothèses mammaires
Chirurgie des seins
Liposculpture
Lipoaspiration des membres
Liposuccion du ventre
Filling graisseux
Chirurgie des paupieres
Curl lift
Chirurgie de ventre
Liftings du visage
Lifting des bras
Lifting des cuisses
Micro-greffes de cheveux


LIPO-ASPIRATION
• Est-ce que je peux en bénéficier de la lipo-aspiration si je suis un homme ?
Oui, sans aucun problème, c’est même une intervention de plus en plus demandée.

MINI-LIFTING ABDOMINAL
• Est-ce que ça fait mal ?
Pendant l’intervention, vous ne sentez rien. Ensuite, le ventre est gonflé et vous ressentez des tiraillements gênants au niveau des zones cicatricielles pendant une à deux semaines.
• Les résultats se voient au bout de combien de temps ?
Comptez entre 3 et 6 mois, le temps que le ventre dégonfle et que les tissus se remettent en place.
• Est-ce que j’aurais des cicatrices ?
Dans la mesure où le chirurgien incise au niveau des poils pubiens, elles sont quasiment invisibles.
• Est-ce que l’intervention peut se faire chez un homme ?
Bien sûr
• Que faut-il faire avant ?
Le chirurgien vous prescrira un bilan pré-opératoire et vous rencontrerez le médecin anesthésiste. Pour limiter les suites, vous pouvez prendre un traitement homéopathique à base d’arnica, évitez l’alcool, les médicaments et l’aspirine pendant la semaine qui précède l’intervention.
• Que puis-je faire après pour activer le retour à la normale ?
Des massages de kinésithérapie, assortis ou non de drainage lymphatique sont conseillés pour résorber les gonflements.
• Quels sont les risques ?
A priori, ils sont rares. Mais une intervention de chirurgie esthétique est un acte chirurgical à part entière. Outre les complications infectieuses et cicatricielles toujours possibles, des complications imprévisibles peuvent survenir, le tabac et une mauvaise hygiène de vie les favorisent.

LA PLASTIE ABDOMINALE
• Est-ce que ça fait mal ?
La plastie abdominale est une intervention assez lourdes et les suites opératoires sont plus longues que pour les autres interventions.
• Quelles sont les suites ?
Vous pouvez avoir du mal à marcher pendant quelques jours et l’œdème post-opératoire peut s’installer pendant 6 mois. Parfois, surtout lorsque l’intervention est importante, des écoulements de lymphe peuvent se produire dans les huit jours qui suivent. Mais le problème se règle généralement en 3 semaines. Chez les fumeurs, ou sur certains terrains fragiles, les risques de nécroses cutanées, avec des suites opératoires plus longues et une cicatrice inesthétique peuvent être plus fréquents.
• Est-ce que j’aurais des cicatrices ?
Oui, elles sont habituellement dissimulées dans le maillot de bain.
Elles s’atténuent progressivement en un ou deux ans. Leur qualité dépend de la peau et de la traction réalisée. Si elles restent inesthétiques au bout d’un an, une petite reprise permettrait de les améliorer.
• Quels sont les résultats ?
Ils sont généralement conformes au plan pré opératoire établi par votre chirurgien et permettent de redessiner cette partie du corps mais ils mettent six mois à s'installer et une cicatrice résiduelle peut persiste.
• Qu’est-ce que je dois faire avant ?
Le médecin vous prescrira un bilan pré-opératoire et vous rencontrerez le médecin anesthésiste. Pour limiter les suites, vous pouvez suivre un traitement homéopathique, évitez l’alcool, l’aspirine et les médicaments pendant la semaine précédant l’intervention.
• Qu’est-ce que je peux faire après ?
Des soins de kinésithérapie, assortis ou non de drainage lymphatique vont accélérer les suites opératoires.
• Est-ce que je vais perdre du poids ?
Vous allez perdre des centimètres mais votre poids risque de ne pas varier beaucoup. En revanche, beaucoup de personnes mincissent vraiment à la suite de ces interventions qui les motivent à adopter une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie.
• Quelles sont les complications possibles ?
A part les écoulements de lymphe, un œdème post-opératoire assez long, un risque de nécrose cutanée. Des interventions sur l’abdomen favorisent les phlébites post opératoires avec un risque d’embolie pulmonaire non négligeable. C’est pourquoi un traitement préventif post opératoire est institué pendant quelques jours. Mais une intervention de chirurgie esthétique est un acte chirurgical à part entière. Outre les complications infectieuses et cicatricielles toujours possibles, des complications imprévisibles peuvent survenir, le tabac et une mauvaise hygiène de vie les favorisent.
Plastic, esthetic surgery in Paris