Médecine esthétique : Botox et toxine botulique

La toxine botulique pour lisser les rides d'expression

La toxine botulique est le traitement médical de référence des rides du front et du contour de l’œil. Lorsque le relâchement cutané n’est pas trop important, elle s’impose comme une alternative légère au lifting du front.

Injectée à très faibles doses dans des points très précis du haut du visage, elle détend les muscles qui se contractent à cause du vieillissement.

Dans la semaine qui suit l’injection, les rides s’effacent, les marques de fatigue disparaissent, les traits sont lissés.

Télécharger le document de synthèse sur la Toxine Botulique réalisé par la Clinique Alphand.

Les bonnes indications

Les bonnes indications sont les rides de la patte d’oie, une queue de sourcil un peu tombantes,, les rides du lion (sur le front entre les sourcils) et les rides horizontales du front lorsqu’elles sont suffisamment éloignées des sourcils.

La toxine botulique est connue et appréciée par les médecins esthétiques depuis plus d’une dizaine d’années. En France, son utilisation dans le traitement des rides n’est autorisée que depuis fin 2003 et elle est toujours très réglementée.

  Pour combler les rides profondes : collagène et acide hyaluronique

Pour lisser les rides d'expression : la toxine botulique

Pour traiter le vieillissement cutané : la mésothérapie esthétique

Pour réveiller l'éclat du visage : les peelings

Pour effacer les taches brunes : le peeling dépigmentant

Pour rajeunir le visage : les produits volumateurs

Pour épiler et gagner en densité : laser et lampe flash

Pour éliminer les rondeurs superflues : la lipolyse laser

Pour amplifier le Point G : la médecine gynécologique




• Est-ce que ça fait mal ?
C’est assez désagréable, comme toute injection, mais pas franchement douloureux.
• Est-ce que je peux prévoir un rendez-vous juste après ?
Sans aucun problème. Les suites hyper légères se limitent à quelques rougeurs et gonflements surtout au niveau du front, qui disparaissent en moins d’une heure.
• Quelles sont les contre-indications ?
La grossesse et les maladies neurologiques évolutives sont les contre-indications majeures.
• Est-ce qu’elle peut effacer les sillons naso-géniens ?
Non, elle ne peut pas combler une ride profonde. Elle pourrait à la rigueur lisser le contour des lèvres et le haut du décolleté, mais il est préférable ne pas l’injecter autour de la bouche et sur le cou. Les résultats sont moins probants, les complications plus fréquentes et plus ennuyeuses (impossibilité de sourire, trouble de la mimique, difficulté à déglutir ou à parler…).
• Il y a-t-il d’autres endroits où elle est déconseillée ?
Oui. On évite de l’injecter dans la région frontale en cas de paupières tombantes et lourdes car il y a un risque d’aggravation, voire d’apparition de poches sous les yeux.
• Quels sont les risques éventuels ?
Injectée à trop fortes doses, elle va figer les traits et donner un aspect peu naturel au visage. Si le médecin ne l’injecte pas au bon endroit, elle peut également provoquer une chute du sourcil, une paupière tombante ou nous faire les sourcils en accent circonflexe. Bien souvent, des corrections sont possibles. Lorsque ce n’est pas le cas, les problèmes disparaissent d’eux mêmes en 3 ou 4 mois maximum.
• J’ai l’impression que le médecin ne m’a pas mis assez de produit ?
La toxine botulique n’agit pas instantanément. Ses effets s’installent très progressivement sur plusieurs jours. Comptez une bonne semaine avant de voir les résultats.
• Le résultat ne me plait pas, que puis-je faire ?
En cas de problèmes ou d’asymétrie, des retouches et des corrections sont possibles dans les 10 à 15 jours qui suivent le traitement
• Je me suis fait injecter de la toxine botulique et depuis j’ai souvent mal à la tête, pourquoi ?
C’est parfois l’un des effets secondaires indésirables du produit. Les maux de tête cèdent avec un antalgique ou un anti-inflammatoire et disparaissent assez rapidement.
• Combien de temps ça dure ?
Lors des toutes premières séances, les résultats s’installent pour 3 ou 4 mois. Ensuite, une à deux séances annuelles suffisent pour garder une peau lisse et reposée.
• Est-ce que je peux faire en même temps des injections de collagène ou d’acide hyaluronique ?
Bien sûr. Rien n’empêche d’injecter des produits de comblement dans les rides profondes et de la toxine botulique dans le haut du visage. Sur le front, lorsque les rides sont très creusées, on associe souvent les 2 techniques.
• Est-ce que je peux aller au soleil après ?
Sans aucun problème. Mais n’oubliez pas que les UV sont les principaux responsables du vieillissement cutané, alors ne prolongez pas l’exposition sans vous protéger.
Plastic, esthetic surgery in Paris